Décidément, il ne fait pas bon être joueur en ligne par les temps qui courent, à moins d'aimer faire profiter des inconnus de ses données personnelles. Il y a eu les bases de données de Sony, Nintendo ou Codemasters. 

C'est maintenant SEGA qui dévoile que ses bases de données recueillant les informations des inscrits à son service SEGA Pass.